Le cheval à l’hôtel : un grave accident de circulation (1898)

Ecrit par Michel G le 12 mars 2016 dans Historique de la commune |

accident à Condrieu 1898 (titre)

accident à Condrieu 1898 (début)accident à Condrieu 1898 (fin)

Ce « Barbier, carrossier » est très certainement Albert Barbier, « carrossier » quai du Rhône à Vienne. Celui-ci; probablement ancêtre du Garage Barbier de l’Isle, vend et répare des « voitures et harnachements » et transporte aussi des personnes désirant se rendre à la gare ou en ville. C’est le cas lorsque l’accident a lieu : la « voiture bourgeoise », à cheval, « revenait de conduire plusieurs membres de la famille Jullien, de Saint Clair ». Ce sont des notables de la commune, héritiers de la famille Faure, qui résident au « château de Burieu »

A noter qu’Alexandre Jullien est décédé « au chateau » quelques jours avant cet accident, le 4 février 1898.

Voir mon article :

Les métiers des villageois; 2ème épisode : Les métiers du service

fouette cocher !
Une « voiture bourgeoise » aux Roches, détail d’une carte postale ancienne de ma collection.

Le carrossier Barbier organise même des excursions, entre autres dans le Pilat : excursion au Mont Pilat Moniteur Viennois 5 mai 1898
« Moniteur Viennois » du 5 mai 1898

Quant à « Champin de Saint Clair du Rhône », le conducteur du char à bancs, il est difficile de l’identifier : les Champin sont nombreux à Saint-Clair. Est-ce François, le jardinier employé chez les Jullien à Burieu ?

Le cheval blessé, lui, a été « conduit à l’hôtel Fournier », sur la 86 actuelle, pourvu d’écuries pour les chevaux de ses clients. Le vétérinaire a ainsi pu mieux lui prodiguer ses soins ou abréger ses souffrances.

Création et Copyright : Association 1804 St Clair Patrimoine© [N° R.N.A. W383003472 - SIRET : en cours]
asso1804stclair@gmail.com - Siège : Hôtel de Ville 38370 St Clair du Rhône - Mentions légales