Numismatique : Pièce Romaine de l’an 240

Ecrit par Vincent Bruzzese le 7 janvier 2016 dans A classer |

Découverte: Lors d’une discussion à bâton rompu l’un des participant m’interpelle.

« En piochant mes rosiers j’ai trouvé une pièce de monnaie ancienne » [1], qui après ses recherches s’est avéré être une pièce Romaine datée de l’an 240 représentant GORDIEN III  Marcus Antonius Gordianus Auguste, Empereur.

Quel personnage à pu la perdre du coté de Varambon ? un marchand, un soldat, les voies principales sont éloignées mais la présence de Villaé [2] dans la région n’y est pas étrangère.

Cette pièce est usée, oxydée mais son nettoyage est complexe et lui ferais perdre sa patine.

C’est donc 1 Sesterce en bronze, ses caractéristiques:

Date fin 239-240  Nom de l’atelier/ville  Rome

Métal : cuivre  Diamètre : 29,5 mm  Poids : 19,80 g.

GordienIII240

L’image ( plus lisible) et la description sont tirés du site CGB.fr

Titulature avers : IMP GORDIANVS PIVS FEL AVG : « Imperator Gordianus Pius Felix Augustus », (L’empereur Gordien pieux heureux auguste) Buste lauré, drapé et cuirassé de Gordien III à droite vu de trois quarts en arrière .
Titulature Traduction revers : VIR-TV-S AVG/ S|C : « Virtus Augusti », (La Virilité de l’auguste) en habit militaire, casqué et drapé, debout à gauche, tenant une branche d’oliver de la main droite et une haste renversée de la main gauche, devant un bouclier .
Rubans de type 3. Ptéryges larges sous le paludamentum
Paradoxalement, la branche d’olivier est à la fois l’attribut de la Paix et parfois l’attribut de Mars, le dieu de la guerre. Cela se comprend pourtant car, dans l’esprit des romains, et tout particulièrement au troisième, c’est la guerre qui apportera la paix dans l’Empire.
Gordien III est le petit-fils de Gordien Ier et le neveu de Gordien II, empereurs éphémères de l’année 238. À la demande du peuple de Rome, il est choisi comme césar par Balbin et Pupien et leur succède après leurs assassinats.

 Empereur à 13 ans, marié à 16, tué à 19, voilà comment pourrait se résumer la vie de ce jeune homme qui fut victime des appétits de Philippe l’Arabe, nouveau préfet du prétoire.

Notes:

[1] D’autres pièces trouvées à St Clair du Rhône feront l’objet de prochains articles.

[2] La Villa située au sud de St Clair du Rhône fera l’objet de prochains articles.

 

 

Création et Copyright : Association 1804 St Clair Patrimoine© [N° R.N.A. W383003472 - SIRET : en cours]
asso1804stclair@gmail.com - Siège : Hôtel de Ville 38370 St Clair du Rhône - Mentions légales